Qui sommes-nous ? - C & the Flowers

Notre Histoire

Mon goût pour le textile remonte à ma plus tendre enfance. Vers l’âge de huit ans, ma mère et moi allions souvent nous promener au marché St Pierre. J’étais littéralement fascinée par toutes ces matières, ces odeurs, cette atmosphère si particulière et je rentrais à la maison avec des rêves de toutes les couleurs…

Je m’intéressais donc très jeune à la couture et à ses différentes techniques.

De fil en aiguille,  je découvris l’univers fascinant de la broderie. En effet, en plus de ses qualités esthétiques, cet art que l’on pourrait croire essentiellement décoratif est dans certains pays d’Asie centrale, l’attribut de cérémonies et de rituels ancestraux.

Le suzani en est l’exemple le plus criant. Il s’agit d’une technique traditionnelle de broderie d’Asie centrale. Ce sont  des bandes de tissus que les femmes brodent et assemblent en d’immenses panneaux des années durant, afin de constituer leur dot.

Une fois mariés, le suzani recouvrait le lit des époux aidant à la fertilité et protégeant  du mauvais oeil …

Mon intérêt pour cet art antique et mon goût du voyage m’ont conduite jusqu’en Tartarie, sur la route de la soie, plus précisément en Ouzbékistan, berceau de cette tradition encore vivace …

Aujourd’hui, la broderie ouzbek est reconnue dans le monde entier pour son originalité artistique, ses couleurs parfois vives, parfois saturées, toujours harmonieuses, ses dessins brutaux et expressifs, chargés d’histoires et de sens…

C’est donc à travers des voyages et des rencontres extraordinaires que j’ai puisé mon inspiration, forgé mon style pour créer cette ligne de linge de lit brodé.

A Samarcande, au sud-est de l’Ouzbékistan, j’ai fait la rencontre d’Elena, une designer  de talent,  passionnée, avec qui  nous sommes parties à la recherche des meilleures brodeuses du pays, nichées dans des villages magnifiques au cœur des montagnes…

Nous avons rencontré des femmes ouzbeks, kazakhes, tatares, tadjikes, kirghizes…
Des femmes fortes aux histoires incroyables et aux doigts de fées.

Chaque pièce est unique, brodée à la main, par ces femmes talentueuses sans qui toute cette aventure n’aurait pu être possible.

Au cours de mes voyages en Ouzbékistan, j’ai eu l’occasion de rencontrer des maîtres de l’Ikat, tisserands de talent perpétuant une tradition ancestrale.

Aujourd’hui C & the flowers travaille avec les meilleurs d’entre eux sur ses créations de tableaux et luminaires.

La fabrication de l’Ikat requiert beaucoup de minutie, il est confectionné artisanalement dans des ateliers familiaux. Les fils de soie ou de coton sont teints aux couleurs naturelles avant d’être tissés. J’ai été fascinée par ces étoffes aux couleurs vives et aux contours floutés qui ont inspiré mes créations.

C & the flowers c’est donc une histoire de voyages, une histoire de rencontres mais surtout et avant tout une histoire humaine mais c’est aussi moi, Chloé, sa fondatrice.

Je suis passionnée par tout ce qui est manuel et créatif;  je couds, dessine , tapisse,  jardine.. j’aime la nature, glisser mes main dans la terre pour y semer des graines,  je chéris tout ce qui est pur et naturel et j’ai essayé d’impulser ma vision du beau et du savoir faire au travers de ma marque.